Partagez | 
 

 In the dead of the night I feel you. • Aalana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Finnán Cumming
nobody else can see you
the same way as myself ƒ 1

avatarnobody else can see youthe same way as myself ƒ 1




Pseudonyme : Lolote
En ville depuis le : 02/02/2015
Nombre d'insultes postées : 45
Crédits : queen g
Célébrité : Channing Tatum


MANUSCRIT D’ÉMERAUDE
Orientation : Ethique et Morale
Statut : Indiquez le statut, le rang, de votre personnage au sein de sa race/ Pour les sorciers, indiquez si vous êtes mage, médium ou nécromancien(ne)
Capacités et inventaire :

MessageDim 12 Avr 2015 - 23:34




Darling what’s your name,
And can you hear me?
Tell me why you’re out so late alone.
The diamonds sparkle in your face I hold you,
The gravel glistens black and red below.


Les jours se suivaient et se ressemblaient lamentablement. Sa quête de vengeance ne trouvait jamais de fin car ce n'était jamais suffisant. Jamais tant qu'il n'aurait pas supprimé cette espèce jusqu'au dernier. Il en avait fait la promesse. Une promesse qui n'avait été faite qu'à deux tombes dans un vieux cimetière. Une promesse silencieuse, telle une prière envers un Dieu auquel il n'avait jamais réellement cru. À présent il avait vu tellement de choses incroyables qu'il savait qu'un seul Dieu ne pouvait exister. Il y avait tellement de possibilités. Tellement de monstres en ce monde qu'il se demandait comment il avait pu resté ignorant tant de temps. Et aussi comment il avait pu voir le vrai visage de l'un d’eux ce jour-là. Ce jour où il avait tout perdu.

Tel un lion hors de sa cage, ses muscles se contractèrent quand il accéléra dans la ruelle, apercevant sa proie s'éloigner au moindre de ses pas. Il la lui fallait vivante comme on lui avait ordonné mais comme toujours la seule issue possible était la mort. C'était ainsi avec ces créatures. Et rarement autrement. Son poignard se retrouva bien vite dans sa main alors qu'il tournait à l'angle de la ruelle. La traque était devenue pour lui une raison de vivre et il faut dire qu'il était devenu bon, très bon. Un expert en la matière. Elle n'aurait certainement pas voulu cette vie pour lui mais ça avait été plus qu'un choix, une évidence. Comme si ce monde faisait déjà partie de lui bien avant tout ça. Si seulement il avait su. Peut-être qu'il ne l'aurait jamais rencontré. Peut-être qu'elle ne serait jamais morte. Peut-être qu'il n'aurait jamais eut à ressentir ça.

Progressivement il arrêta sa course. Il allait perdre la trace de ce Faë mais il y avait autre chose. Il sentait une présence depuis plusieurs minutes maintenant. Une présence depuis quelques semaines à vrai dire. Ce n'était pas de lui de laisser échapper un Faë et il allait certainement en entendre encore parler par les Feannag mais il ne pouvait pas les exposer et encore moins s'exposer lui même. Il avait toujours réussit à ne pas se faire remarquer, agir dans l'ombre et sans se faire prendre, ça n'allait pas commencer ce soir. Il resta immobile quelques instants, écoutant le moindre bruit. Cette chose était vraiment discrète il faut l'avouer mais il était devenu pas mal dans son genre et il connaissait les lieux par cœur. Il s'engouffra dans l'étroite ruelle sur sa droite et fit quelques pas avant de se faufiler dans un renfoncement. Il n'avait plus qu'à attendre.

Sa main se saisit de sa gorge et il la plaqua violemment contre le mur. Il n'aimait pas les lâches. Encore moins qu'on lui colle les fesses. Ses yeux rencontrèrent les siens et un instant il cru y voir une lueur. Lueur qui disparut bien vite quand il appuya un peu plus contre sa gorge.

« J'aime pas qu'on me colle le cul. »

Son poing se referma un peu plus sur le poignard dans sa main et il le glissa jusqu'au cou de la jeune femme. Il avait l'impression de la connaître, de l'avoir déjà vu. Plus déroutant encore, il avait l'impression de lui ressembler, comme si quelque chose les liait.

« Qui t'envoie ? » Une brindille comme elle ne pouvait agir seule. Il en était sûr.

Hallow, you drift into the light.
Hallow go home.
But when I close my eyes, I see you.
When I close my eyes, you’re here.
In the dead of the night I feel you.
When I open my eyes, you disappear.


 
Here we are, don't turn away now,
We are the warriors that built this town.
From Dust.

IMAGINE DRAGONS • WARRIORS
► credits: in-love-with-movies.tumblr, gifbyeli
Revenir en haut Aller en bas
 

In the dead of the night I feel you. • Aalana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» In the dead of the night I feel you. • Aalana
» In the dead of the night {ft. Lizzie}
» Pumpkins scream in the dead of night
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!
» Wednesday Night Raw # 60

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∫ burn your life now :: 
inverness
 :: Industrial area :: Disuded warehouses
-