Partagez | 
 

 APHRODITE ◊ Les apparences sont belles car on ne juge que par elles.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
“ Invité
Invité
avatar






MessageMer 10 Juil 2013 - 11:48


← Aphrodite
ODE TO THE QUEEN
libre depuis
252 ans
orientation
loyal mauvais
7 péchés
luxure - pour
statut
inférieure
niveau
1




∫ funeral of hearts and a plea for mercy

PRÉNOM La démone se nomme Aphrodite, plutôt intéressant non ? Mais regardez-la bien, son nom ne lui va-t-il pas à merveille ? Parmi les Normes, elle est Arya Ysadora Leverdeen.
SEXUALITÉ Hétérosexuelle sans aucun doute ! Bien qu'elle ne dise pas non à certaines femmes, de temps à temps. Elle aime s'amuser, a-t-elle déjà tout essayé ? Sans doute oui. Son physique le lui permet amplement.
ALLÉGEANCE Notre Monde est devenu l'anarchie. Purement et simplement. Elle a vécu et vu de nombreuses choses, elle était là lors de la chute des Sept Péchés Capitaux et elle regrette amèrement leur perte. Elle aurait pu faire quelque chose mais non, elle est arrivée trop tard et elle a laissé mourir ceux qui ont toujours représenté son monde. Asmodée est sa déesse si l'on peut penser qu'un démon croit aux Dieux. Elle ne jure que par elle et voudrait qu'elle revienne. Elle prêtera allégeance aux Sept Péchés Capitaux s'ils venaient à revenir, en attendant elle leur façonne un monde à leur hauteur.
APPARENCE Aphrodite est magnifique humainement parlant. Mais comme tout le monde le sait, on fait que les apparences soient belles car on ne juge que par elles. Et comme l'humaine est douce, adorable, gentille et souriante, la démone est sans nul doute une véritable garce, manipulatrice, froide et surtout dangereusement vicieuse. Sa véritable nature lui correspond très bien. Peut de gens l'ont déjà vu, et comme vous vous en doutez, ils ne sont plus de ce monde. Elle est mi-femme, mi-vipère. Le bas de son corps (si l'on peut encore dénommer ceci comme un corps) est le corps d'une vipère. Le haut de son corps, ressemble de loin, très loin à celui d'une femme. Il n'y a pas de peau, laissant un squelette visible, quelques muscles sont encore là, lui permettant de se mouvoir. On notera l'absence de cœur dans sa poitrine, et les poumons qui ne se soulèvent pas. Son crâne possède des millions de vipères en guise de cheveux et sur ce même crâne, des marques noires, telles des tatouages, le recouvrent entièrement. Ce sont des arabesques, qui content, dans une langue ancestrale, sa vie, son présent et son passé mais aussi son futur. Sous cette forme elle est douée de la parole, une voix caverneuse, qui ferait frémir la mort en personne. Ces yeux sont d'un blanc opaque et ne laisse aucun doute sur sa nature. Elle mesure plus d'un mètre soixante-dix, ses bras sont couverts de marques argentées, comptant son histoire et contrairement à celles présentes sur son crâne, celles-ci peuvent également se voir sous sa forme humaine, quand elle prend une âme. Mais seule une créature pourrait croire les avoir vu et en douterait toute sa vie. Contrairement à un démon qui comprendra au premier coup d’œil (son dernier, au passage). Sous cette forme, elle est plus dangereuse que jamais. Alors je vous déconseille franchement de la mettre en colère.
COUVERTURE Il ne faut pas le nier, Aphrodite a un physique très avantageux, peut être saurez-vous à qui elle l'a volé, plus tard. En attendant, sous cette forme elle est Arya. Femme riche, puissante et top model. Adulée par de nombreux hommes, jalousée par de nombreuses femmes. Elle côtoie les plus grandes sphères de la mode et de la couture.
TRAITS DE CARACTÈRE Aphrodite est tout le contraire de son prénom. D'où l'utilité de l'avoir choisi. Elle est tout d'abord hautaine. Elle sait ce qu'elle vaut, elle sait qu'elle est belle et puissante et elle le crie, haut et fort. De près ou de loin, elle reste une femme fière d'elle et qui ne laisse pas de place au doute. Ensuite, elle est curieuse. D'une curiosité avide et perfide. Sans fin. Elle veut tout savoir, tout contrôler, à tout instant. Elle est également dominatrice. Avec elle, vous ne serez jamais l'Homme. Si vous veniez à vouloir l'être, votre tête finirait au bout d'une pic. Elle dirige. Elle seule. Machiavélique est ensuite le mot qui la définit le mieux. Après cruelle. Le dernier trait de son caractère serait sans nul doute la perfidie. A partir de là, vous comprendrez aisément que la blonde chevelure cache une ombre aussi noire que la nuit et aussi dangereuse que la mort en personne. Je ne préciserai pas lesquels sont ses défauts ou ses qualités, car pour être honnête, ils le sont tous.


∫ let's play the blame game

PSEUDO Quelques personnes (mes parents en l’occurrence) on choisit de me nommer Floriane.
AGE Majeure depuis cette année !
AVATAR La belle Taylor Swift !
GROUPE DEMONS ! A GENOUX !
CODE DU RÈGLEMENT code ok - maë
CRÉDITS Bazzart
AUTRE Vous avez ENFIN ouvert ! Very Happy

Code:
[color=crimson][b]Taylor Swift[/b] • Aphrodite[/color]


Dernière édition par Aphrodite le Dim 21 Juil 2013 - 18:29, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
“ Invité
Invité
avatar






MessageMer 10 Juil 2013 - 11:48

∫ the road to darkness is a journey


The Darkness
« A travers la noirceur, quelques fois, on peut apercevoir l'éclat sacré d'un espoir. Mais détrompez-vous, votre sauveur n'est autre que votre tueur. C'est dans la beauté que réside la cruauté. »  



.
vient dans mon lit petite brebis,
ta souffrance sera mienne,
ta douleur sera ma force
et je serai ta libératrice.

COME TO PLAY WITH ME ► Baby.


▲▼▲

Le monde d'en bas n'avait jamais été le plus bel endroit du monde, mais au moins elle s'y sentait chez elle. Entourée des siens, rien n'était compliqué. Durant les premiers siècles, tout avait été parfait pour elle. Son existence parmi les démons était plus que savoureuse. Aphrodite, car tel était son nom, passait le plus clair de son temps à jouer, à s'amuser et bien évidemment à rendre sa maîtresse, Asmodée, fière d'elle. Démone de la luxure, elle démontrait à tous son héritage démoniaque. La majorité des démons finirent dans son lit, ainsi que de nombreux Normes, qui y laissèrent la vie. C'était une dévoreuse d'âme, une croqueuse d'homme et elle le vivait très bien. La majeur partie de son temps, se passait dans le Monde d'en Haut, où elle s'y téléportait avec plaisir. Elle avait volé de nombreuses apparences, mais sans en conserver aucune. Au final, elle était une parfaite inconnue car son visage changeait constamment. La belle n'arrivait pas à trouver le visage ni le corps qui lui plaisait le plus. Elle voulait être une des plus belles démones existantes et chaque fois qu'elle revenait avec un nouveau visage, elle cherchait à s'assurer que son corps décuplait ses charmes. Mais elle était tout le temps déçue. Aucune ne lui plaisait, elle ne s'identifiait pas suffisamment au corps qu'elle prenait, alors elle en changeait. Puis, un jour, comme à son habitude, elle partie à la chasse. Du moins, elle en avait l'intention, mais elle se fit convoquée. A cette époque, elle pouvait encore se téléporter à travers les mondes.
La démone se retrouva coincée dans un pentagramme inversé dessiné au sol. Elle se trouvait dans une riche demeure, sans doute d'une famille noble vu la richesse de l'endroit. Une femme se tenait devant elle. Blonde aux yeux bleus, elle était vêtue d'une robe corsetée beige, ses cheveux bouclés descendaient telle une cascade sur son corps. Elle était froide, hautaine et regardait la démone droit dans les yeux. Cette dernière, à cette époque était une jolie rousse, aux formes pulpeuses et particulièrement jolie. Mais elle se rendit vite compte qu'elle n'égalait pas la beauté de l'Initiée. Jalouse, la démone se fit la promesse de lui prendre son apparence, elle voulait que ce corps, soit SON corps. Mais elle ne pouvait rien faire avant que l'humaine est définit sa demande. « Que veux-tu ? » Elle regarda de haut la petite créature qui osait lui demander un service. Elle n'avait pas la journée ! Elle la fixa de son regard blanc opaque et se passa la langue sur les lèvres. « J'ai pas la journée Humaine. Que veux-tu ? » L'initiée prit une grande bouffée d'air. Passa sa main dans ses cheveux, s'humecta les lèvres et prit enfin la parole. Sa voix était telle une bouffée de chaleur, douce comme l'été, elle dégoûta et surpris la démone. Comment une personne d'apparence aussi médiocre, pouvait être aussi jolie ? La jalousie était un vilain défaut oui, mais une qualité essentielle pour une démone. « Je veux que tu tues tous les êtres présents dans cette maison. Tous, sans exception. » La démone se redressa, enfin un peu d'action ! « C'est tout ? » Elle allait s'amuser ! Déchiqueter, éventrer, décapiter, tout lui serait permis et avec les croyances des humains au sujet des rousses, ils seront persuadés que Satan a pris possession de son corps. Quelle naïveté ! « Oui. Je les veux tous morts. » Sa voix chevrota. La haine se faisait sentir dans ses propos. Elle voulait du fond du cœur ce qu'elle souhaitait et bien que la démone n'en avait que faire, cela la fit sourire ; comme quoi, même les humains pouvaient être cruels. La démone fit apparaître un pacte vierge. La demande de l'initiée apparut sur le papier puis la démone y ajouta ce qu'elle voulait. « Vous n'avez plus qu'à signer. Avec votre sang. - Je sais merci. » La démone ricana. L'humaine n'avait absolument pas lu le contrat et elle s'entailla la paume de la main. Quelques gouttes tombèrent sur le papier. Le contrat fut scellé, un demi-cercle traversé d'une ligne apparut sur le coup de la jeune femme. Il était argenté, Aphrodite aimait cette couleur et c'était sa signature. Il s'effaça quelques secondes plus tard et le cercle s'estompa. La démone devait se charger de sa mission avant de pouvoir retourner dans le Monde d'en Bas et il n'y avait aucun moyen d'y couper. Malheureusement pour elle.
La démone passa devant l'humaine sans lui prêter la moindre intention, après tout, elle se chargera d'elle plus tard. La porte se referma derrière elle. L'humaine lui appartenait maintenant. Elle était sienne. C'était ce que le contrat stipulait, son corps, son âme et son identité lui appartenait une fois qu'elle aura rempli la part de son contrat. La démone se balada avec aisance dans la demeure. A cette époque, les maisons riches n'étaient autre que des châteaux, plus ou moins grand selon la richesse de la famille. Ici, c'était sans doute une noble famille, de part les blasons et les tissus racontant des histoires de guerre, accrochés tout le long des murs. On pouvait entendre des troubadours joués plus loin dans la demeure, il semblait y avoir de nombreux invités. La jeune femme prit son temps et découvrit un grand escalier, l'amenant dans la grande pièce à vivre, transformée pour l'occasion en salle de bal. Et comme elle s'y attendait, la salle était pleine à craquer. La démone se téléporta aux quatre coins de la pièce, condamnant toutes les portes présentes. Puis elle s'attela à sa tâche, un sourire sadique sur les lèvres. Elle brisa les cervicales du jeune homme venu lui demander une danse, faisant alors crier une noble, à quelques pas. Elle l'a fit taire en lui fracassant le crâne contre le mur. Un silence pesant s'installa avant que la panique s'installe. Tous se ruèrent vers les portes, voyant qu'elles étaient fermées, ils se dirigèrent alors vers l'escalier central. La jeune femme s'y téléporta. Ils reculèrent. Elle fondit dans la masse, jouant comme une enfant jouerait, comme un chiot s'amuserait avec son os. Elle prit une âme, puis une seconde, se revigorant. Elle prenait littéralement son pied. Les minutes passèrent et le silence s'installa petit à petit. Sur le sol, dans leur magnifique robe de bal, reposaient une petite centaine de personnes. Mortes. Toutes, sans exception. Elle fit tout le tour de la salle, vérifiant que tous étaient morts. Les quelques personnes possédant encore une âme en furent débarrasser. La jeune femme fit alors le tour du château, tuant tous les serviteurs. Au bout de quelques heures, bien qu'elle n'y fasse pas attention, tous avaient disparus. Elle avait rempli la part de son contrat, elle rejoint alors la jeune femme dans ses appartements. Cette dernière était assise sur son lit, jouant avec les boucles de ses cheveux. « J'ai honoré la part de notre marché. A vous d'honorer la votre. » Et avec un ricanement, elle se rua sur la demoiselle, terrorisée. Elle prit alors la jeune femme. C'était la première fois qu'elle s'occupait d'une femme et elle ne fut pas déçue. Bien qu'elle préfère amplement les hommes. Elle se nourrit de son âme d'humaine, exquise à vrai dire. Elle prit ensuite son corps et le fit sien. Changer de forme était un passe temps pour les démons mais il faut être honnête, ils avaient tous une apparence qu'il préférait et Aphrodite venait de trouver la sienne. Elle déshabilla la jeune femme et enfila sa robe avec plaisir. Elle se sentait très belle avec cette apparence et il faut dire que sa personnalité la rendait encore plus belle que l'humaine. Elle avait toujours eu tendance à embellir les choses aux quelles elle s'intéressait. Et c'était une nouvelle fois le cas ! Elle mit le feu au château avant de s'en aller et retourna dans le Monde d'en Bas, fière d'elle.






Aphrodite avait pour habitude de passer beaucoup de temps parmi les démons. A charmer, à draguer, à coucher avec eux. Elle appréciait le fait de pouvoir avoir n'importe quel démon. Pour ce qui est des démons inférieurs, elle les avait sans doute tous fait. Ou presque. Il faut dire que majoritairement parlant, ils n'ont rien à perdre et non aucune emprise sur elle et elle possède certains atouts qu'ils n'ont pas. Elle est quand même la fille d'Asmodée ! Et voilà qu'elle commence à se lasser de son petit jeu. Pour être honnête, c'est assez divertissant, distrayant de jouer avec les démons mais il n'y a aucune gloire, aucune ascension et surtout aucun aboutissement à jouer avec les démons inférieurs. Alors elle décida de s'intéresser à des démons supérieurs. Mais lesquels ? Elle ne pouvait pas se permettre de jouer avec n'importe lequel d'entre eux, tout simplement parce que selon le Péché d'où il était issu, il pouvait être plus ou moins dangereux. Et bien qu'Aphrodite aime le danger, elle n'appréciait pas tellement d'aller dans la gueule du loup. Du moins, c'est ce qu'elle pensait avant de s'intéresser à lui. Elle connaissait très bien son apparence et bien qu'il se cache, comme elle sous une apparence humaine, on ne pouvait pas ne pas avoir, au moins une fois, vu sa véritable apparence. Pourquoi ? Parce qu'il était fier d'elle, fier de ce qu'elle signifiait et surtout fier de l'effet qu'elle procurait sur ses interlocuteurs. Il faut dire qu'il était couvert de balafres. Et pas de simples griffures de chiens, non c'était bien pire que ça. Une en particulier était mémorable, elle allait de son dos, de son épaule gauche, à ses reins. Il était grand qui plus est et particulièrement hautain. Vous l'aurez compris, il était à croquer. Son apparence humaine également, moins de plaies, plus de muscles, plus de cheveux aussi et le même regard jaune luisant si caractéristique. Il était le fils de la Colère, son bras droit pour ainsi dire. Est-ce qu'elle tapait haut ? Oh que oui. Elle possédait même un certain culot d'après de nombreux démons. Mais ce n'était pas pour déplaire à plus d'un. Beaucoup de démons voulaient sa chute et certaines démones également, alors tous la regardait s'élever dans les sphères démoniaques, avec l'espoir que la chute soit douloureuse. Mais s'il y a bien une chose qu'ils avaient oubliés, c'est qu'une femme, aussi belle qu'elle, avait toujours une issue de secours et également tous les moyens pour atteindre son but. Ajouter à ça le fait qu'elle était une démone de la luxure et vous comprendrez aisément qu'il n'y a pas beaucoup d'obstacles qui pouvaient l'arrêter. Après tout, qui était contre une bonne petite partie de jambe en l'air avec une blonde au physique avantageux ? Elle savait qu'ils n'étaient pas nombreux et Mephisto était connue pour adorer la gente féminine. Contrairement à d'autres frères démoniaques. Alors elle tenta sa chance, comme une souris essaye d'amadouer un chat. La première fois qu'ils se rencontrèrent fut non loin des quartiers des Sept Péchés. Aphrodite n'y était que de passage, voulant rendre visite à sa Maîtresse et Mephisto, lui, sortait de chez Satan. Pour une quelconque raison, ils vinrent à échanger un regard, la jeune femme, habillée d'une tenue provocante, n'hésita pas à lui faire des œillades, lui faisant comprendre qu'elle jouerait bien avec le bras droit de la Colère. Allait-il se prêter au jeu ? Ils se croisèrent à d'autres endroits, de nombreuses autres fois et à chaque fois, elle lui souriait, lui faisait un clin d’œil ou se mettait clairement en valeur. Les démones ne sont pas vraiment réputées pour leur pudeur ou leur discrétion, surtout les filles d'Asmodée. Chose compréhensible, me direz-vous, mais quand vous portez un nom aussi clair que celui d'Aphrodite, vous l'êtes encore moins que la majorité des démones. Lors d'une soirée en surface, la jeune femme partie en chasse, revenait revigorée. L'âme qu'elle venait de voler était plutôt bonne pour celle d'un fermier, flemmarde, elle ne s'était pas enfoncée dans le village, n'étant pas d'humeur à jouer. C'est alors qu'elle entendit des cris, curieuse, elle s'y déplaça. Mais c'est quand elle compris qu'un démon était à l'origine de ses bruits, qu'elle décida de s'en aller. Car tous les démons n'apprécient pas qu'on se mêle de leur chasse, elle la première. Mais elle s'y était prise trop tard. En s'éloignant, ne regardant évidemment pas là où elle allait, elle rencontra un obstacle. Étonnée, elle se retourna brutalement et fit face à Mephisto. Qu'elle ne fut pas sa surprise ! Et sa peur également, qu'elle masqua derrière un sourire charmeur. S'il voulait lui faire payer son dérangement au cours d'une chasse, c'était certain qu'elle s'en souviendrait. Si elle en sortait vivante bien entendu. Elle se racla la gorge. « Mephisto. Excusez-moi de vous avoir déranger lors d'une chasse, je ne m'attendais pas à vous croiser. Bien que cela ne soit pas déplaisant. » Ajouta-t-elle avec un rire de gorge. Le démon en face d'elle, incroyablement calme et complètement inexpressif semblait n'avoir cure d'elle. Elle se déplaça sur le côté, hocha légèrement la tête en signe de respect et s'en alla sans demander son reste. Chose surprenante, il ne l'avait pas empêcher de partir. Elle s'attendait alors à le revoir dans les jours qui venaient.
Ce fut le cas, quelques jours plus tard, elle fut convoquée par Mephisto. L'un de ses démons vient l'avertir qu'il voulait la voir. Monsieur ne se déplaçait pas en personne, au grand dam de la belle. Elle se déplaça jusqu'à lui, où elle s'attendait à se faire corriger comme jamais suite à sa curiosité mal placée. Il lui expliqua calmement, une lame dans la main, qu'il n'avait pas apprécier son comportement. Aphrodite, patiente mais pas tellement, n'avait d'yeux que pour la dague. Déjà parce qu'elle était magnifique, ensuite parce qu'il était connu pour savoir s'en servir parfaitement. Elle tenait à son corps, elle ne voulait certainement pas l'abîmer. Alors s'il venait à se battre, qu'il s'en prenne à sa véritable forme. Bien que la montrer la répugne au plus haut point. Elle repartie complètement morte de trouille ce jour là. Et pourtant rien ne s'était passé. Mis à part une discussion sur les risques encourus par un démon inférieur dérangeant un bras droit, et toutes les corrections possibles. Il était à la hauteur de sa réputation et le plus flippant dans cette histoire, était son calme. Son calme irrationnel pour un fils de la Colère. C'était étrange, dérangeant et extrêmement angoissant. C'était décidé, elle le mettrait dans son lit. Quelques jours plus tard, elle lui fit parvenir un cadeau. Emballée dans un satin rouge sang, se trouvait une dague d'un acier rare, fin et particulièrement beau. C'était une arme elfique, qu'elle avait trouvée quelques siècles plutôt, accompagné d'un petit mot. « Il n'y a pas que vous qui sachiez manier une lame avec merveille. »
De l'audace ? Certain dirait du culot, d'autre que c'est une folie qui lui coûtera la mort. La vérité, c'est que c'est ainsi que leur petit jeu démarra.






Aphrodite était allongée au centre d'un magnifique lit aux draps de satin noir. Nue comme un verre, la couleur porcelaine de sa peau alliée à sa blondeur, faisait qu'on ne pouvait pas ne pas voir la démone. Un sourire sur les lèvres, une nouvelle fois ils avaient passé un excellent moment. Il se dirigeait vers une table où se trouvaient une carafe ainsi que deux verres à pied. Il les remplit de vin et retourna vers sa compagne pour lui donner un verre. Du moins, il se mit sur l'estrade où se trouvait le lit et tendit à bout de bras le verre destiné à la demoiselle. « Après l'effort, le réconfort. » Il sourit d'un air charmeur. « Si vous souhaitez me voir me mouvoir nue, dites-le. » Lui répondit-elle, un sourire charmeur sur le visage. La jeune femme se déplaça à quatre pattes jusqu'au bout du lit puis se mit sur les genoux et attrapa le verre de vin. Elle y trempa ses lèvres. Mephisto avait un air satisfait, en plus de son air hautain habituel. « Ne prenez pas cet air satisfait, je n'ai rien vu d'aussi ennuyant. » Elle le poussa du plat de la main et lui passa sous le nez, ses hanches se balançant légèrement. Elle s'assit sur la table de verre où se trouvait la carafe. Elle se servit un verre de vin. Un verre tomba au sol et s'éclata en mille morceaux. Surprise, elle renversa sur son corps nu la carafe de vin. Aphrodite leva les yeux vers son compagnon. Il venait de briser le verre à pied. D'un geste surpris, elle lâcha la carafe avant de reprendre un air serein. De nouveau, ce petit air malicieux sexy se colla sur son visage. Le bras droit de la Colère venait de prendre sa forme originelle. Il était grand, délicieusement grand. Et surtout effrayant. Ça lui tordait les entrailles. Il fit quelques pas vers elle. « Ennuyant tu disais. » Sa voix caverneuse lui glaça le sang et lui fit dresser les poils sur tout le corps. Ça promettait de l'action. Vexé un fils de Satan ? Oui c'était possible, elle connaissait désormais la réponse. Les mains du monsieur vexé attrapèrent les hanches de la belle et les pressèrent contre lui. Sa masculinité contre ses jambes semblait ne pas en avoir terminé avec la demoiselle. « Moi ? Dire de telles choses, voyons, je n'oserai pas. Pas encore du moins. » Elle ricana. Il lui embrassa violemment la bouche avant de s'insérer avec la même douceur en elle. Elle gloussa. Il ricana. Des frissons parcoururent son corps. La table en verre sous les fesses de la demoiselle finit brisée par leurs ébats violents. La démone se rebella et s'éloigna de son compagnon. Depuis quand se laissait-elle faire ? Elle sortit la dague de sous sa robe, abandonnée par terre. Il se rua sur elle et la prit dans la position même où elle se trouvait. Elle gémit, lâcha la dague. Changement de position, elle planta ses ongles manucurés violemment sur la clavicule du jeune démon. Quelques secondes plus tard, au rythme de leur ébat, de nouvelles balafres apparurent. Le sang glissait entre les doigts de la jeune femme, deux prunelles jaunes la fixaient intensément. Deux prunelles blanches plantèrent un regard d'acier dans le fils de Satan. Ils passèrent encore un moment uni avant que le septième enfer les accueille et qu'ils s'écroulent, épuisés, sur le lit. Elle roula sur le côté, descendit du lit et alla chercher ses vêtements. Elle se rhabilla sous les yeux appréciateurs du démon. Elle se dirigea vers les restes de la table, et récupéra quelques gouttes de vin, au pied du lit, elle prit ses escarpins et la dague qu'elle appréciait tant. Avec une vitesse digne des ses exploits, elle planta la dague dans la tête de lit. A deux centimètre de la tête du démon. Jouer avec les nerfs de la Colère, il fallait bien qu'il y en ai une qui essaye. Elle lui fit un clin d’œil et quitta les appartements du bras droit. Aphrodite, elle aurait plutôt dû prendre le nom de Culotée, ça lui aurait mieux collé à la peau.





.

la nuit porte conseil
et moi je porte ton âme au paradis.

I'M WANT TO PLAY ► Let me do.




Le Monde d'en Bas ne proposait pas énormément de distractions. Mais à deux il était déjà moins ennuyant. « Petit monstre ? » Elle se retourna, un petit sourire sur les lèvres. Sur son dos, une chemise de monsieur, ce dernier allongé sur le lit lui fit signe de venir. Elle vint se coller contre lui. Pendant un instant ils eurent l'air d'un petit couple complètement nu-nuche et amoureux. Puis vint les choses sérieuses et le retour à la réalité. Elle lui mordit l'oreille. Il lui brisa deux doigts. Vexée, elle lui déboîta l'épaule. Ils rirent, elle se mit à fuir. Ils jouèrent à la course poursuite pendant un moment, puis elle finit portée en sac à patate par le jeune démon. Ils passèrent un agréable moment ensemble. Elle s'endormit comme un bébé. Elle se réveilla quelques heures plus tard. Mephisto était assis à son bureau. Il la regardait avec le même air hautain et distant qui lui était coutumier. Elle commençait à se lasser de son comportement. C'était sans doute le signe qu'elle venait à l'apprécier. Ce qu'elle s'interdisait formellement. Elle sourit et se dirigea vers lui. Elle alla pour déposer un baiser sur ses lèvres quand il fit un léger mouvement de la tête, évitant les lèvres de la blonde. « J'ai des choses à faire. » Il soutint son regard pendant quelques secondes. Elle soupira, prit ses affaires et s'en alla. Chose dont il ne se doutait sans doute pas, c'est qu'elle allait s'en aller voir si l'herbe était plus verte ailleurs. Toutes les bonnes choses ont une fin. C'était la fin de leur bonne chose. Elle se devait de changer d'air avant de réagir puérilement. Aphrodite s'était enfin faite une réputation, aux côtés de Mephisto, elle pouvait cracher sur le bas peuple des démons qu'elle a toujours eu en horreur et elle y prenait goût. Maintenant il fallait qu'elle tape plus haut. Plus haut qu'un bras droit ? Il n'y a pourtant pas grand chose d'autre mis à part l'un des Sept Péchés. Décision prise, elle allait devenir le joli petit jouet d'un des Sept Péchés.
Le temps passa et elle s'éloigna du jeune démon qui ne semblait pas s'en préoccuper. Elle gravit les échelons et lors d'une rencontre avec Belzébuth dans les appartements d'Asmodée, elle sût avec qui elle allait maintenant s'amuser. La Gourmandise s'alliait parfaitement avec la Luxure non ? Parce qu'après tout, ça peut aussi être vu comme une gourmandise. Étonnamment, Aphrodite passa beaucoup de temps à rendre visite à Asmodée, puis elle se distingua au près de Belzébuth en faisant attention à lui, en lui accordant toute son attention. Bien qu'il n'y ai pas de Péchés plus puissant, il faut être honnête, Belzébuth était sans doute le plus abordable. Il la remarqua d'une manière dont tous les démons devraient se souvenir. Il l'invita à passer un moment en sa compagnie. C'était le moment qu'elle attendait. Ravie, elle passa un moment avec lui qui s'éternisa en nuit. Puis le lendemain, elle revint et les jours qui suivirent également. Il était gentil et plutôt délicat. Et bien que le côté sauvage de Mephisto lui manquait, elle ne voulait certainement pas le reconnaître. C'était différent avec Belzébuth, moins violent, moins sensationnel et surtout moins long, vraiment moins long. Elle prenait beaucoup moins de plaisir qu'avec le fils de la Colère. Comme quoi, les émotions violentes ont parfois leur avantage. Elle s'amusa un moment puis elle s'éloigna à nouveau, voyant que le Péché commençait à s'intéresser à d'autres. Les jours passèrent, elle combla son ennui en allant à nouveau à la Surface, s'amuser avec les humains. Sa frustration sexuelle se répercuta sur ses victimes, plus de temps, plus de sexe et surtout plus de sang à la fin avant le final, le vol de l'âme. Elle se mit également à collectionner les trophées, ça l'amusa, pendant un temps. Puis comme le reste, elle s'en lassa. Et à nouveau, elle fit le premier pas. Enveloppé dans un morceau de satin rouge se trouvait un chakram. C'était une arme plutôt discrète mais qui faisait beaucoup de dégâts. Celui-ci avait été forgé dans un acier délicat et était recouvert de fines arabesques argentées. Elle ajouta un petit mot, griffonné par sa plume. « Jeux de mains, jeux de vilains. » Mephisto comprendra peut être, ou non, dans tous les cas, elle le saura dans les jours à suivre. Peut être se fera-t-elle à nouveau convoquée.






Le sang. Elle s'en souvenait parfaitement. Il imbibait l'air, il était partout. Le sang et l'odeur dégueulasse des loups embaumaient l'air. Elle pouvait à peine respirer. Tout autour d'elle, des corps. Ceux de loups mais aussi ceux de ses frères, les démons. Elle était arrivée trop tard. Un loup chargea sur elle, elle le laissa arriver, à quelques centimètres de son visage, elle se pencha, l'attrapa entre ses cuisses, se remit debout et lui brisa les cervicales. La rage prenait naissance dans son ventre. Ses entrailles bouillonnaient. Comment avaient-ils oser se rebeller ? Ils n'étaient que des chiens, fait pour obéir. Elle tua un second loup, quelques mètres plus loin. Aphrodite courait, sans s'arrêter, sans se retourner. Il était hors de question qu'elle laisse sa famille se faire exterminer. Elle prit sa forme naturelle. Elle était plus rapide sous cette forme, elle se mouvait avec aisance et avec le silence propre aux serpents. Elle tua un autre loup, plus jeune. Un sorcier également, qui lui fit une sale cicatrice sur son corps de vipère. Elle vola son âme avec délice bien qu'elle fut affreusement infecte, gâchée par la magie. La vipère continua son chemin et arriva au bord d'une clairière. Mais elle arriva trop tard. Ils tombèrent sous ses yeux. Les Sept Péchés. Morts. Le choc la fit s'arrêter sur place. Morts. Son monde s'écroulait. Elle aimait le pouvoir, mais elle aimait encore plus les personnes ayant du pouvoir. Elle ne voulait pas gouverner, faire sa propre vie, c'était tellement meilleur de profiter du pouvoir d'un autre. Au fond, si elle pouvait être dans le lit de quelqu'un de puissant, c'était tout ce qu'elle désirait, elle n'avait pas besoin d'autre chose. Dans tous les cas elle pouvait s'en aller quand elle le désirait, sans jamais chercher à se justifier. Elle était démoniaque après tout, rien ne lui était interdit. La belle ne réfléchit pas, elle fuit. Loin, très loin de là, sans vouloir se retourner. Le choc lui brouillait l'esprit et à lui s'alliait la haine. La haine envers ces sorciers qui s'étaient alliés aux loups, la haine envers ses loups qui avaient osés se soulever. La démone n'avait envie que d'une chose, retrouver ses confrères, retrouver son monde et sa liberté. Si c'était pour devoir se cacher constamment, elle allait vite s'ennuyer. Surtout qu'elle n'avait jamais été douée pour être discrète. C'était tellement plus intéressant d'être une femme que l'on remarque, une femme sur laquelle on s'arrête. Elle ne voulait pas que tout cela se termine. Les Sept Péchés devaient être encore en vie. Cela était tout bonnement impossible qu'ils soient morts. Vraiment morts. Ils avaient toujours un plan de secours. Ils devaient en avoir un. Forcément. Elle partit avec l'espoir et une mission, préparer le monde au retour des Sept Péchés. Ils ne seront pas déçus.



fiche par century sex.


Dernière édition par Aphrodite le Mer 31 Juil 2013 - 8:11, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas
“ Invité
Invité
avatar






MessageMer 10 Juil 2013 - 12:24


← Aphrodite
ODE TO THE QUEEN


∫ when you came in, the air went out


Blood of my blood
« Chaque personne a ses propres caractéristiques. Nous sommes tous uniques et tous différents mais en chaque être réside un démon. »  




Aphrodite est une croqueuse d'hommes, elle change constamment de partenaires. Cela évite également les questions sur ses partenaires, à la vitesse à laquelle ils sortent de sa vie, personne ne s'inquiète pour eux. Cela a donc un énorme avantage, elle vole des âmes sans que personne ne s'en préoccupe. Mais elle reste néanmoins très discrète.

Mephisto et Belzébuth furent ses deux plus belles conquêtes. La perte de Belzébuth l'a profondément déçue, au final elle s'était bien amusée avec lui. Elle n'a pas eu de nouvelles de Mephisto depuis la guerre d'indépendance des loups. A vrai dire, elle ne sait même pas s'il est encore en vie.

Aphrodite est Arya Ysadora Liverdeen dans le monde des humains. Mannequin très réputée, elle passe son temps dans des agences ou fais des photoshoots. Elle apprécie énormément l'animation qu'il y a autour d'elle. Tous la veulent et elle adore ça. Elle commence à prendre goût à sa condition "d'humaine".

Aphrodite boit régulièrement du café, tous les matins pour être exacte. Bien qu'elle n'y trouve aucun goût, elle y est étrangement devenue adicte.

Elle est accro au shopping, elle adore prendre soin d'elle. Dans son appartement, énormément d'affaires féminines. Aphrodite adore les inventions humaines, grâce à tous ces petites affaires, elle peut se faire de plus en plus belle. Une activité qu'elle trouve très distrayante.

Elle a très peu de contact avec la communauté magique et cherche plutôt à se rapprocher de ses confrères. Elle veut retrouver les démons encore en vie et s'allier à eux. Tout simplement car elle ne supporte pas d'être la seule démone. Bien qu'elle sache qu'elle n'est pas seule. Mais si elle pouvait de nouveau être avec les siens, celui lui ferait un bien fou.

La jeune femme méprise les humains et ne supporte pas de devoir vivre avec eux. Pour son quotidien, elle a été obligée de se créer une identité en béton. Alors que la démone est affreusement démoniaque, Arya est douce comme la brise de l'été, alors que Aphrodite est une garce manipulatrice, Arya est adorable et gentille. Elles sont le parfait opposé et pourtant les deux vivent dans le même corps. Du moins, il n'y a que Aphrodite mais Arya est une parfaite couverture. Elle plaît à tout le monde et surtout aux hommes qu'elle fréquente. Du moins, jusqu'au coup fatal.



Dernière édition par Aphrodite le Ven 9 Aoû 2013 - 18:53, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
“ Invité
Invité
avatar






MessageMer 10 Juil 2013 - 12:47

Très beau prénom pour une démone de la luxure :siffle: 
Bienvenue hehe 
Revenir en haut Aller en bas
“ Invité
Invité
avatar






MessageMer 10 Juil 2013 - 12:49

Merci beaucoup hug 
Oui, je me suis dit que c'était approprié ^^
Revenir en haut Aller en bas
Ezechiel Coghlan
YOU END UP FINDING THAT YOU HAUNT YOUR OWN LIFE + HOWL

avatarYOU END UP FINDING THAT YOU HAUNT YOUR OWN LIFE + HOWL




Pseudonyme : maëva
En ville depuis le : 03/11/2011
Nombre d'insultes postées : 716
Crédits : (avatar) addicted tragedy (signature) tumblr
Célébrité : gaspard ulliel
Âge du personnage : 760 ans (29)
Métier : peintre


MANUSCRIT D’ÉMERAUDE
Orientation : neutre
Statut : bêta dominant
Capacités et inventaire :

MessageMer 10 Juil 2013 - 14:05

Un démon ! Cool =D
Bienvenue ici I love you 


The sound of iron shocks is stuck in my head, The thunder of the drums dictates the rhythm of the falls, the number of deads, the rising of the horns, ahead. From the dawn of time to the end of days I will have to run, away ▵ ©️endlesslove.
Hunt you down eat you alive
Revenir en haut Aller en bas
Una MacLean
there's a ghost in my lungs and it sighs in my sleep ★ hurricane

avatarthere's a ghost in my lungs and it sighs in my sleep ★ hurricane




Pseudonyme : purple rain ★ lisa
En ville depuis le : 03/11/2011
Nombre d'insultes postées : 691
Crédits : avatar : swan - gif : tumblr - quote : never let me go, film
Célébrité : emilia clarke
Âge du personnage : 27 ans
Métier : Détective privé - elle s'occupe uniquement des affaires dans lesquelles sont mêlées les Outres


MANUSCRIT D’ÉMERAUDE
Orientation : Chaotique Bon
Statut : Nécromancienne
Capacités et inventaire :

MessageMer 10 Juil 2013 - 14:20

Bienvenue parmi nous sale mangeuse d'âmes pan :mouah: 



❝ Before the storm it was pitch black
Je pense que j'avais perçu qu'au-delà de cette ligne il y avait quelque chose de plus dur et de plus sombre et que je ne le voulais pas. Ni pour moi, ni pour aucun autres... - never let me go

Revenir en haut Aller en bas
Abaigeal MacLean
i believe that after we're gone
the spirit carries on ƒ 4

avatari believe that after we're gonethe spirit carries on ƒ 4




Pseudonyme : ruines. (clarisse)
En ville depuis le : 22/12/2012
Nombre d'insultes postées : 83
Crédits : mattress hole.
Âge du personnage : 34 ans, 284 ans en réalité.
Métier : historienne.


MANUSCRIT D’ÉMERAUDE
Orientation : Ethique et Morale
Statut : Indiquez le statut, le rang, de votre personnage au sein de sa race/ Pour les sorciers, indiquez si vous êtes mage, médium ou nécromancien(ne)
Capacités et inventaire :

MessageMer 10 Juil 2013 - 15:56

Bienvenue ma chère hehe 
Revenir en haut Aller en bas
“ Invité
Invité
avatar






MessageMer 10 Juil 2013 - 16:02

Merci mes Dames heartt 

Merci à toi petit Ezéchiel ! I love you 

Attention à toi Steppe, je pourrai vouloir prendre la tienne fouet


Dernière édition par Aphrodite le Jeu 11 Juil 2013 - 12:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
“ Invité
Invité
avatar






MessageMer 10 Juil 2013 - 17:06

Bienvenue parmi nous mdr 
Revenir en haut Aller en bas
“ Invité
Invité
avatar






MessageMer 10 Juil 2013 - 17:18

Merci à toi mdr 
Revenir en haut Aller en bas
“ Invité
Invité
avatar






MessageVen 12 Juil 2013 - 15:31

Hannnnnn une autre démone de la luxure happy 

Bienvenuuue parmi nous et nous faudra un lien quand on sera validée :brill: 
Revenir en haut Aller en bas
“ Invité
Invité
avatar






MessageVen 12 Juil 2013 - 15:33

Merci !

Oui avec plaisir I love you 
Revenir en haut Aller en bas
“ Invité
Invité
avatar






MessageLun 15 Juil 2013 - 9:45

Désolée du DP :s
Fiche terminée I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Una MacLean
there's a ghost in my lungs and it sighs in my sleep ★ hurricane

avatarthere's a ghost in my lungs and it sighs in my sleep ★ hurricane




Pseudonyme : purple rain ★ lisa
En ville depuis le : 03/11/2011
Nombre d'insultes postées : 691
Crédits : avatar : swan - gif : tumblr - quote : never let me go, film
Célébrité : emilia clarke
Âge du personnage : 27 ans
Métier : Détective privé - elle s'occupe uniquement des affaires dans lesquelles sont mêlées les Outres


MANUSCRIT D’ÉMERAUDE
Orientation : Chaotique Bon
Statut : Nécromancienne
Capacités et inventaire :

MessageLun 15 Juil 2013 - 15:29

On a vu ma grande. Cela prends du temps car il y a beaucoup d'incohérences dans ta fiche, de choses qui ne collent pas. Je te prépare un poste pour t'expliquer le plus clairement possible !



❝ Before the storm it was pitch black
Je pense que j'avais perçu qu'au-delà de cette ligne il y avait quelque chose de plus dur et de plus sombre et que je ne le voulais pas. Ni pour moi, ni pour aucun autres... - never let me go

Revenir en haut Aller en bas
“ Invité
Invité
avatar






MessageLun 15 Juil 2013 - 15:30

Je m'en doutais ^^
Revenir en haut Aller en bas
Una MacLean
there's a ghost in my lungs and it sighs in my sleep ★ hurricane

avatarthere's a ghost in my lungs and it sighs in my sleep ★ hurricane




Pseudonyme : purple rain ★ lisa
En ville depuis le : 03/11/2011
Nombre d'insultes postées : 691
Crédits : avatar : swan - gif : tumblr - quote : never let me go, film
Célébrité : emilia clarke
Âge du personnage : 27 ans
Métier : Détective privé - elle s'occupe uniquement des affaires dans lesquelles sont mêlées les Outres


MANUSCRIT D’ÉMERAUDE
Orientation : Chaotique Bon
Statut : Nécromancienne
Capacités et inventaire :

MessageLun 15 Juil 2013 - 15:41

Bah il faut dire que l'univers n'est pas évident, on ne peut pas réussir à se plonger tout de suite dans quelque chose de nouveau c'est normal. Puis il manque encore des annexes donc bon hehe 

Je m'occupe de ta fiche en priorité quand je reviens, je viens de rentrer du boulot il me faut une douche. Oui je te raconte ma vie, mais ça t'évitera une crise de nerf en m'attendant xd



❝ Before the storm it was pitch black
Je pense que j'avais perçu qu'au-delà de cette ligne il y avait quelque chose de plus dur et de plus sombre et que je ne le voulais pas. Ni pour moi, ni pour aucun autres... - never let me go

Revenir en haut Aller en bas
“ Invité
Invité
avatar






MessageLun 15 Juil 2013 - 15:43

Il n'y a pas de mal ^^
Bonne douche et promis je piquerai pas de crise de nerfs, je m'arracherai juste les cheveux sur ma fiche à refaire mdr
Revenir en haut Aller en bas
Una MacLean
there's a ghost in my lungs and it sighs in my sleep ★ hurricane

avatarthere's a ghost in my lungs and it sighs in my sleep ★ hurricane




Pseudonyme : purple rain ★ lisa
En ville depuis le : 03/11/2011
Nombre d'insultes postées : 691
Crédits : avatar : swan - gif : tumblr - quote : never let me go, film
Célébrité : emilia clarke
Âge du personnage : 27 ans
Métier : Détective privé - elle s'occupe uniquement des affaires dans lesquelles sont mêlées les Outres


MANUSCRIT D’ÉMERAUDE
Orientation : Chaotique Bon
Statut : Nécromancienne
Capacités et inventaire :

MessageLun 15 Juil 2013 - 17:21

Alors on y va ;

- Tu démarres au niveau donc ton Démon est un Démon Inférieur, non Supérieur.

-
Citation :
elle serait capable de charmer un aveugle sous cette forme. Elle possède en effet la faculté de charmer même sous cette forme. Étrange non ? Et plutôt lugubre de savoir qu'un être peut aller vouer corps et âme à une vipère, à un monstre.

Un aveugle ok, mais les autres non. Vu l'apparence (qui est une bonne idée en passant) ça m'étonnerait que l'on ait envie de lui faire des câlins xd Elle n'a pas le charme d'un Faë mais une apparence monstrueuse qui glace d'horreur, comme tous les Démons.

- Concernant ton métier, je pense que se serait mieux de modifier une ou deux petites choses parce qu'actuellement, ce n'est pas crédible. Je m'explique. Elle est mannequin et très demandée. Soit. A la tête d'une agence de mannequinat. Bon dans ce cas, elle a très peu de temps de poser, logiquement elle a réduit ses photoshoot et a embauché plusieurs personnes pour l'aider à gérer quand elle doit s'absenter. Ça c'est bon, on s'imagine la chose nous-même. Mais dire qu'elle est là depuis 15 ans et que personne ne se rend compte de rien, à part quelques uns qui ont perdu la vie... C'est trop gros ! Taylor Swift a 23 ans. Ta Démone a son apparence donc son âge, à la limite tu peux la vieillir un peu mais ça reste pas du tout crédible pour une aussi jeune personne. Même si c'est une prodige. A la limite Tu peux lui inventer une couverture, comme quoi elle est devenue mannequin enfant, a eu du succès, s'est fait un nom... Après, il y aura l'absence de photo pour prouver tout cela mais elle a très bien pu, de part sa nature de Démone, se construire un passé en béton.

- Je veux bien qu'elle ait une relation avec Belzébuth mais dire qu'il est son maître non, jamais. Sa seule maîtresse est sa créatrice, Asmodée. De plus, chaque péché surveille tout de même un minimum leurs Démons. Et n'oublie pas que ta Démone n'est pas née toute seule. Je te dis ça pour la suite, si tu veux développer tes liens frères/sœurs.

- Ensuite, la bataille entre Loups/Sorciers/Démons n'a pu eu lieu dans le Monde d'en Bas mais sur Terre, en Ecosse. Parce que tu dis "Elle connaissait cette univers mieux qu'eux" et après "Alors elle prit le chemin des villages." donc au final, je ne sais pas où à eu lieu cette fameuse bataille pour toi. Dans le doute...

- "On le lui avait appris quand elle était en âge de comprendre le langage." - "Mais elle était encore trop jeune et n'avait pas de réelle forme pour user de ses charmes." Je réagis par rapport à l'apparence dès la naissance. Les Démons naissent et sont tout de suite à l'étape " adulte " si on peut dire ça comme cela. Il n'y a pas d'histoire de croissance et de développement au niveau du physique. Ils naissent grâce à un rituel donc on ne s’embarrasse pas de tout ça ^^ De même, leur prénom vient naturellement, ou alors c'est leur créateur qui s'en charge.

- « Maîtresse, vous m'avez invoqué. Me voici. » Elle baissa humblement la tête. Quand les Démons apparaissent car invoquer par une personne sur Terre, c'est au milieu du cercle d'invocation ! Donc le fait de venir en chien etc c'est faux.
Puis un Démon jamais ne dirait maîtresse ou maître, ne baisserais jamais la tête, plutôt mourir. Au contraire, il est arrogant, malicieux, fera tout pour tourner la chose à son avantage.
Le nom n'apparaît pas au-dessus du pentagramme, et un Démon ne lévite pas.

Je te laisse relire la description du rituel parce que pour le coup, tout est faux.

- "Toutes les personnes présentes finirent par mourir et à chaque âme ingurgité, la démone grandissait. Elle finit par atteindre sa taille finale, de presque deux mètres." Le Démon se nourrit, son énergie grandie, voir sa puissance mais pas son corps.

- "Désormais, ce serait son corps. Le sien. Elle s'inséra dans le corps avec délice" Oula non surtout pas ! Les Démons sont polymorphes, ils prennent l’apparence de leurs victimes ou des personnes rencontrées lors d'invocations. Mais en aucun cas ils s'introduisent dans les corps ainsi.

- Tu sais, quand les Démons se nourrissent de l'âme de leurs victimes, le corps ne garde aucune séquelle. Il n'y a pas de sang qui coule et tout le blabla. Maintenant si tu as envie de les faire souffrir, libre à toi.

- "Habituellement toutes les espèces dégagent une odeur particulière et au fil du temps, on apprend à les reconnaître, à les distinguer. Mais il semblerait ici qu'il n'y ai rien d'autre que l'odeur d'un parfum masculin."

Citation :
++ Les outres reconnaissent systématiquement leurs semblables. Ils sont cependant incapables de déterminer avec exactitude la race sauf s'ils appartiennent à la même.

Ce n'est pas une question d'odeur mais d'aura, un terme que l'on a pas encore définis mais qui va très vite rejoindre le vocabulaire. C'est métaphysique, quelque chose que l'on perçoit avec ses propres pouvoirs. On ne voit pas, on ressent l'aura qui entoure ou se déverse d'un autre outre. C'est très abstrait et il existe différents types d'auras celons l'espèce ^^

- "Mais il n'avait pas entendu les humains. Elle si." Un Lycanthrope a les sens sur-développés, donc il logiquement, il aurait entendu les humains bien avant elle.

Et bien voilà, comme je te l'ai dis, beaucoup d'erreurs, malheureusement No 



❝ Before the storm it was pitch black
Je pense que j'avais perçu qu'au-delà de cette ligne il y avait quelque chose de plus dur et de plus sombre et que je ne le voulais pas. Ni pour moi, ni pour aucun autres... - never let me go

Revenir en haut Aller en bas
“ Invité
Invité
avatar






MessageLun 15 Juil 2013 - 17:39

Steppe Úna MacLean a écrit:
Alors on y va ;

- Tu démarres au niveau donc ton Démon est un Démon Inférieur, non Supérieur.

-> A ce niveau là pas de problème, mais j'aurai voulu dire qu'elle se croyait supérieur du fait de sa relation avec Belzébuth, ça passe à partir de là ? Ensuite, elle pourrait tomber de haut suite à de nombreuses rencontres avec d'autres démons ^^

-
Steppe Úna MacLean a écrit:
Citation :
elle serait capable de charmer un aveugle sous cette forme. Elle possède en effet la faculté de charmer même sous cette forme. Étrange non ? Et plutôt lugubre de savoir qu'un être peut aller vouer corps et âme à une vipère, à un monstre.

Un aveugle ok, mais les autres non. Vu l'apparence (qui est une bonne idée en passant) ça m'étonnerait que l'on ait envie de lui faire des câlins xd Elle n'a pas le charme d'un Faë mais une apparence monstrueuse qui glace d'horreur, comme tous les Démons.

-> Pas de soucis ^^

Steppe Úna MacLean a écrit:
- Concernant ton métier, je pense que se serait mieux de modifier une ou deux petites choses parce qu'actuellement, ce n'est pas crédible. Je m'explique. Elle est mannequin et très demandée. Soit. A la tête d'une agence de mannequinat. Bon dans ce cas, elle a très peu de temps de poser, logiquement elle a réduit ses photoshoot et a embauché plusieurs personnes pour l'aider à gérer quand elle doit s'absenter. Ça c'est bon, on s'imagine la chose nous-même. Mais dire qu'elle est là depuis 15 ans et que personne ne se rend compte de rien, à part quelques uns qui ont perdu la vie... C'est trop gros ! Taylor Swift a 23 ans. Ta Démone a son apparence donc son âge, à la limite tu peux la vieillir un peu mais ça reste pas du tout crédible pour une aussi jeune personne. Même si c'est une prodige. A la limite Tu peux lui inventer une couverture, comme quoi elle est devenue mannequin enfant, a eu du succès, s'est fait un nom... Après, il y aura l'absence de photo pour prouver tout cela mais elle a très bien pu, de part sa nature de Démone, se construire un passé en béton.

-> Pour ce qui est du métier, je pencherai plus pour l'idée du mannequin alors, se sera plus crédible. Pour ce qui est de sa couverture, je pense qu'on va partir sur le fait qu'elle est rentrée dans ce monde là à l'aide de nombreux concours fait "durant son enfance". Et comme tu le confirmes, l'absence de photo permettra à la démone de se construire son passé.

Steppe Úna MacLean a écrit:
- Je veux bien qu'elle ait une relation avec Belzébuth mais dire qu'il est son maître non, jamais. Sa seule maîtresse est sa créatrice, Asmodée. De plus, chaque péché surveille tout de même un minimum leurs Démons. Et n'oublie pas que ta Démone n'est pas née toute seule. Je te dis ça pour la suite, si tu veux développer tes liens frères/sœurs.

-> Alors, j'aurai voulu faire souffrir Aphrodite du syndrome de Stockholm, serait-ce possible ? Elle le verrait ainsi comme son idole du fait que c'est le seul démon qui lui aurait véritablement apporter l'attention qu'elle méritait. Asmodée restera toujours sa maîtresse, tout à fait. Après tout c'est grâce à elle qu'elle joue de ses charmes ^^ Pour ce qui est de mes frères et soeurs, aucune idée à comment les développer..

Steppe Úna MacLean a écrit:
- Ensuite, la bataille entre Loups/Sorciers/Démons n'a pu eu lieu dans le Monde d'en Bas mais sur Terre, en Ecosse. Parce que tu dis "Elle connaissait cette univers mieux qu'eux" et après "Alors elle prit le chemin des villages." donc au final, je ne sais pas où à eu lieu cette fameuse bataille pour toi. Dans le doute...

-> Oui j'avais pas tout compris. J'ai sans doute mal compris (à force de lire et relire aussi XD). Donc pour le coup, je referais la scène entièrement.

Steppe Úna MacLean a écrit:
- "On le lui avait appris quand elle était en âge de comprendre le langage." - "Mais elle était encore trop jeune et n'avait pas de réelle forme pour user de ses charmes." Je réagis par rapport à l'apparence dès la naissance. Les Démons naissent et sont tout de suite à l'étape " adulte " si on peut dire ça comme cela. Il n'y a pas d'histoire de croissance et de développement au niveau du physique. Ils naissent grâce à un rituel donc on ne s’embarrasse pas de tout ça ^^ De même, leur prénom vient naturellement, ou alors c'est leur créateur qui s'en charge.

-> D'accord, merci de la précision, j'étais pas sûre.

Steppe Úna MacLean a écrit:
- « Maîtresse, vous m'avez invoqué. Me voici. » Elle baissa humblement la tête. Quand les Démons apparaissent car invoquer par une personne sur Terre, c'est au milieu du cercle d'invocation ! Donc le fait de venir en chien etc c'est faux.
Puis un Démon jamais ne dirait maîtresse ou maître, ne baisserais jamais la tête, plutôt mourir. Au contraire, il est arrogant, malicieux, fera tout pour tourner la chose à son avantage.
Le nom n'apparaît pas au-dessus du pentagramme, et un Démon ne lévite pas.

Je te laisse relire la description du rituel parce que pour le coup, tout est faux.

-> Alors, c'était de l'arrogance en fait.. J'ai sans doute très mal rédigé, mais c'était tout sauf sincère. Bref pas grave, je changerai. ^^
Bien, je réécrirai sans soucis.  

Steppe Úna MacLean a écrit:
- "Toutes les personnes présentes finirent par mourir et à chaque âme ingurgité, la démone grandissait. Elle finit par atteindre sa taille finale, de presque deux mètres." Le Démon se nourrit, son énergie grandie, voir sa puissance mais pas son corps.

-> Bon ben sa taille sera la même, mais apparut en même temps que le reste ^^ C'est dommage, j'aimais bien l'idée de la faire grandir comme une poupée XD *repars se coucher*

Steppe Úna MacLean a écrit:
- "Désormais, ce serait son corps. Le sien. Elle s'inséra dans le corps avec délice" Oula non surtout pas ! Les Démons sont polymorphes, ils prennent l’apparence de leurs victimes ou des personnes rencontrées lors d'invocations. Mais en aucun cas ils s'introduisent dans les corps ainsi.

-> Ah d'accord, à ce niveau là ce n'était pas très clair (ou je suis franchement conne), pour moi il prenait réellement l'apparence. Donc en gros c'est un copié/collé de ce qu'il voit et après ils font ce qu'ils veulent du corps. Mais dans ce cas, si je détruis l'original, le copié/collé reste toujours présent ? (je sais pas si tu comprends l'idée..)

Steppe Úna MacLean a écrit:
- Tu sais, quand les Démons se nourrissent de l'âme de leurs victimes, le corps ne garde aucune séquelle. Il n'y a pas de sang qui coule et tout le blabla. Maintenant si tu as envie de les faire souffrir, libre à toi.

-> Elle avait été véritablement cruelle, je développerai. Donc corps aucune séquelle mais ça suppose quand même de fortes douleurs la prise de l'âme ?

Steppe Úna MacLean a écrit:
- "Habituellement toutes les espèces dégagent une odeur particulière et au fil du temps, on apprend à les reconnaître, à les distinguer. Mais il semblerait ici qu'il n'y ai rien d'autre que l'odeur d'un parfum masculin."

Citation :
++ Les outres reconnaissent systématiquement leurs semblables. Ils sont cependant incapables de déterminer avec exactitude la race sauf s'ils appartiennent à la même.

Ce n'est pas une question d'odeur mais d'aura, un terme que l'on a pas encore définis mais qui va très vite rejoindre le vocabulaire. C'est métaphysique, quelque chose que l'on perçoit avec ses propres pouvoirs. On ne voit pas, on ressent l'aura qui entoure ou se déverse d'un autre outre. C'est très abstrait et il existe différents types d'auras celons l'espèce ^^

-> Un démon âgé, peut-il savoir  l'espèce qui se trouve en face de lui ? Du style aura ou chose dans le genre ? On sait tous que les livres regorgent d'histoire sur l'odeur forte des loups-garous (par exemple), les démons y sont-ils sensibles ? Est-ce pareil pour les autres espèces ?

Steppe Úna MacLean a écrit:
- "Mais il n'avait pas entendu les humains. Elle si." Un Lycanthrope a les sens sur-développés, donc il logiquement, il aurait entendu les humains bien avant elle.

-> Logiquement oui je suis d'accord ^^ Après, s'il est affamé, peut-il se laisser déborder par ses sens et donc ne pas faire attention à ce qui l'entoure (c'est tellement différent de forum en forum que je préfère demandé ^^)

Steppe Úna MacLean a écrit:
Et bien voilà, comme je te l'ai dis, beaucoup d'erreurs, malheureusement No 

Ah mais ce n'est pas grave tu sais, après tout, je cernerai mieux l'univers ainsi et puis tu fais ton travail, je vais pas non plus rager parce qu'on me tape sur le bout des doigts, je ne suis pas sur mon territoire ^^
Merci pour toutes ces précisions, je poserai des questions la prochaine fois que j'ai des doutes ^^

J'efface tout et je reprendrai ce soir :)En espérant ne pas faire trop d'erreurs ! XD
Revenir en haut Aller en bas
“ Invité
Invité
avatar






MessageMar 16 Juil 2013 - 10:23

Bienvenue, et bon courage pour ta fiche !! magic 
TAYLOR :bave: 
Revenir en haut Aller en bas
“ Invité
Invité
avatar






MessageMar 16 Juil 2013 - 22:29

Merci Faye !

Je pense avoir tout bouclé, en espérant que cela vous plaira I love you
Revenir en haut Aller en bas
Ezechiel Coghlan
YOU END UP FINDING THAT YOU HAUNT YOUR OWN LIFE + HOWL

avatarYOU END UP FINDING THAT YOU HAUNT YOUR OWN LIFE + HOWL




Pseudonyme : maëva
En ville depuis le : 03/11/2011
Nombre d'insultes postées : 716
Crédits : (avatar) addicted tragedy (signature) tumblr
Célébrité : gaspard ulliel
Âge du personnage : 760 ans (29)
Métier : peintre


MANUSCRIT D’ÉMERAUDE
Orientation : neutre
Statut : bêta dominant
Capacités et inventaire :

MessageLun 22 Juil 2013 - 22:33

Alors désolée pour ce retard, j'attends Lisa pour discuter de certains points mais déjà je peux te dire qu'il y a un souci au niveau de ce terme "télétransportation" et de l'emploi fait. Smile
- Déjà les Démons se téléportent, pas télétransportent. Ces deux termes ont deux définitions différentes et n'ont rien à voir. Simple erreur de vocabulaire Wink 
- Par contre les Démons ne peuvent se téléporter entre les Mondes (Plans). C'est marqué dans leur histoire mais je vais t'expliquer un peu mieux ça. Smile

En clair, Pandore fait la conne et est expédiée dans le Monde d'en Bas. Certes il y a des portes (qui relient le Monde d'en bas et le Monde d'en Haut) mais elles ont été bloquées par les Dieux Olympiens.
Plus tard, Hadès ouvre les portes et laissent les démons s'échapper dans le monde d'en haut. Pour y aller, ils passaient donc simplement par les portes.
Encore un peu plus tard, Hadès révoque cette permission parce que les Démons ont fait les cons. Il bloque les portes de nouveau et instaure le rituel de l'invocation qui permet au démon d'aller séjourner dans le Monde d'en Haut.


Tout ceci se passe durant l'Antiquité.

De plus pour retourner dans le Monde d'en Bas de nos jours, il faut désormais être renvoyé d'après un rituel mais ce n'est pas dans l’intérêt des démons vu qu'ils y seront bloqués. Smile

Donc voilà tout dépend de l'époque à laquelle tu situes certaines parties de ta fiche. :)Si cela se passe durant l'antiquité, Aphrodite peut retourner dans le Monde d'en bas quand elle veut (avant qu'Hadès instaure le rituel d'invocation) mais en passant par les portes.

Voilà Choupie. J'attends Lisa pour voir si elle voit autre chose I love you 

Après de manière entièrement personnelle, je n'ai pas l'avis de Lisa dessus, ça me gêne que tu ai ce lien particulier avec un des 7 Péchés. Parce qu'ils font partie intégrante de notre Tome 1, qu'on a prévu une trame bien qu'on en connaisse pas la fin. Mais voilà c'est juste une gêne de ma part, ça ne veut pas dire que je ne l'accepte pas parce que ça montre quand même bien l'ambition d'Aphrodite mais je ne peux te garantir la façon dont on l'utilisera pour la suite I love you 
Et je suis team Adrastée à fond Laughing


The sound of iron shocks is stuck in my head, The thunder of the drums dictates the rhythm of the falls, the number of deads, the rising of the horns, ahead. From the dawn of time to the end of days I will have to run, away ▵ ©️endlesslove.
Hunt you down eat you alive
Revenir en haut Aller en bas
“ Invité
Invité
avatar






MessageMar 23 Juil 2013 - 9:03

Oui j'ai vu ma bourde de voca après et la flemme m'a prise  Je vais modifier de suite.
Alors pour ce qui est du fait qu'elle se téléportait (l'anecdote avec le massacre) oui c'était durant l'Antiquité. Je vais le préciser si ce n'est pas clair ^^

D'accord je comprends. Dans le pire des cas je recommencerai. >< touffi 

T'as intérêt de suivre la team d'Adrastée, non mais  I love you


Pour ce qui est de sa relation avec Belzébuth, ça n'a été que temporaire. Je dirai deux-trois mois, sans plus. Donc après, ça n'aura pas forcément d'incidence sur ce que vous avez décidés d'en faire. Enfin j'espère ^^
Revenir en haut Aller en bas
Ezechiel Coghlan
YOU END UP FINDING THAT YOU HAUNT YOUR OWN LIFE + HOWL

avatarYOU END UP FINDING THAT YOU HAUNT YOUR OWN LIFE + HOWL




Pseudonyme : maëva
En ville depuis le : 03/11/2011
Nombre d'insultes postées : 716
Crédits : (avatar) addicted tragedy (signature) tumblr
Célébrité : gaspard ulliel
Âge du personnage : 760 ans (29)
Métier : peintre


MANUSCRIT D’ÉMERAUDE
Orientation : neutre
Statut : bêta dominant
Capacités et inventaire :

MessageMar 23 Juil 2013 - 9:08

ça arrive le vocabulaire Smile
Dac mais du coup faut bien retenir qu'elle passe par les portes pour se déplacer. Elle ne peut se téléporter entre les mondes Smile
I love you 


The sound of iron shocks is stuck in my head, The thunder of the drums dictates the rhythm of the falls, the number of deads, the rising of the horns, ahead. From the dawn of time to the end of days I will have to run, away ▵ ©️endlesslove.
Hunt you down eat you alive
Revenir en haut Aller en bas
“ Contenu sponsorisé







Message

Revenir en haut Aller en bas
 

APHRODITE ◊ Les apparences sont belles car on ne juge que par elles.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» elles sont belles, les entreprises françaises...
» Toutes les nuits sont belles sur Naboo ... [PV Julia Wolfross]
» Eli' ○○ ❝ Les femmes n'aiment pas indiquer leur âge parce qu'elles sont trop modestes pour révéler qu'elles sont belles depuis longtemps. ❞ [U.C.]
» L'Ethiopie ne peut etre comparée à aucun pays de la Caraibe.
» Des belles nappes de jeu sur mesure (et elles ne sont pas les miennes ...)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∫ burn your life now :: anciennes fiches-